American Way of Life MAIS POURQUOI ?

Pourquoi les Etats-Unis fêtent-ils Thanksgiving ? Shopping, famille, patriotisme

Thanksgiving est un jour férié aux États-Unis, qui tombe chaque année le 4ème jeudi du mois de novembre, soit, cette année, le 24 novembre. Traditionnellement, on y mange bien et abondamment : une dinde farcie, de la purée, des patates douces, du pain de maïs, de la sauce aux airelles (on en voit dans l’épisode de Friends où Chandler est si fier de sa cranberry sauce), des tartes de toutes sortes. Le repas commence en début d’après-midi et se poursuit toute la journée, en famille. Mais que fête-t-on, au juste, à Thanksgiving ?

Cette fête, contrairement à la plupart des jours fériés en Europe, n’est pas une fête religieuse ; alors que les traditions de Thanksgiving sont si proches des traditions de Noël, la date n’est pas issue du calendrier chrétien, même si « Thanksgiving » signifie « action de grâces ».

Cette célébration est issue des fêtes de moissons européennes, qui avaient lieu tous les ans à l’automne. L’histoire veut que le premier Thanksgiving du Nouveau Monde ait permis de fêter l’arrivée des colons au début du XVIIe siècle, et le premier repas partagé avec les Indiens d’Amérique, qui leur avaient fait découvrir le maïs et la dinde. Cette fête est petit à petit devenue rituelle.

Paul Krugman – avec ironie – rappelle tout ce que Thanksgiving a d’anti-américain. Partage de nourriture entre tous : communisme ! Premiers européens à arriver en Amérique : immigrants clandestins ! Mais quoi qu’il en dise, au XIXe siècle, cette fête devient un symbole de l’unité américaine : ce n’est qu’en 1863 qu’une date officielle a été établie pour Thanksgiving à l’échelle du pays, alors qu’Abraham Lincoln tentait d’établir un sentiment américain d’appartenance pour rapprocher les États du Nord et les États du Sud (ça n’a pas suffi. La Guerre de Sécession a duré jusqu’en 1865.)

Une tradition plus récente de Thanksgiving est le Black Friday. Thanksgiving tombe toujours un jeudi, et le lendemain, tout le monde fait le pont. Si tous les magasins sont fermés le jour de Thanksgiving, ils ouvrent tous le vendredi qui suit : c’est donc ce jour-là que tous les Américains font leurs courses de Noël. Beaucoup de magasins ouvrent leur porte à des heures très matinales (4 ou 5h du matin, voire de plus en plus à minuit, ou la veille au soir), ferment très tard, et proposent des soldes pour lancer la saison. Il s’agit généralement du jour dans l’année au cours desquels les magasins enregistrent leur plus gros chiffre d’affaires.

[box]Pour en savoir plus : Paul Krugman, « Thanksgiving is Un-American », krugman.blogs.nytimes.com. 22 novembre 2011.[/box]

0 comments on “Pourquoi les Etats-Unis fêtent-ils Thanksgiving ? Shopping, famille, patriotisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question de sécurité : * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.