Le Parti Républicain a-t-il besoin des Latinos?

Joe the plumber” était la star du cycle électoral de 2008, “José the voter” sera-t-il celle de 2010 et 2012 ? Mettons en perspective l’élection de Barack Obama et la nomination de Sonia Sotomayor. Continuer la lecture de Le Parti Républicain a-t-il besoin des Latinos?

La « nudge-ocratie » d’Obama

Barack Obama, contrairement à ses deux prédécesseurs Bush le néo-conservateur et Clinton le New Democrat, n’a pas encore été clairement associé à une quelconque doctrine politique. L’homme revendique souvent son pragmatisme, et a toujours refusé l’étiquette de liberal que certains de ses adversaires veulent lui accoler. Comme le remarquent les éditorialistes Foey et Sheiber dans un article publié par The new Republic, Obama se démarque également de la tendance New Democrat de son parti, par un plus grand scepticisme quant au laissez-faire en matière d’économie.         Continuer la lecture de La « nudge-ocratie » d’Obama

Sciences cognitives et élections

Empathie. Il aura suffit d’un mot pour susciter une levée de boucliers Républicains et un véritable emballement médiatique. La cause ? Le départ de la Cour Suprême du Juge David Souter, prenant sa retraite. En effet, le 1er mai, dans une conférence de presse impromptue concernant son futur remplaçant, Barack Obama a déclaré qu’il considérait “l’empathie, et la capacité à comprendre et identifier l’espoir et les difficultés des citoyens comme ingrédients essentiels pour aboutir à des résultats et des décisions justes”. Continuer la lecture de Sciences cognitives et élections

Que devient John McCain ?

Ce soir, plus que n’importe quel soir, je porte dans mon coeur tout l’amour que j’ai pour ce pays et tous ses citoyens, qu’ils aient voté pour moi ou pour le Sénateur Obama. Je souhaite toute la réussite possible à l’homme qui fut mon adversaire et qui sera mon Président. Continuer la lecture de Que devient John McCain ?

De « Fala » à « Bo », histoire d’une cynophilie présidentielle

Dès son discours de victoire à Chicago, Barack Obama s’y était engagé : ses filles Malia et Sasha auraient droit à leur puppy (chiot) pour égayer leurs soirées à la Maison Blanche. C’est chose faite depuis le 14 avril, avec l’arrivée en fanfare au 1600 Pennsylvania Avenue de Bo, « chien d’eau portugais » offert par Ted Kennedy. Dès la promesse à ses filles, la recherche du canidé idéal a capté l’attention des journalistes américains pendant un semestre. Cette séquence médiatique rappelle d’autres précédents fameux de l’utilisation de l’animal de compagnie dans la communication des chefs d’Etat américain.

Continuer la lecture de De « Fala » à « Bo », histoire d’une cynophilie présidentielle