A peine plus d’un mois après son élection, le rétropédalage est spectaculaire : le président élu a choisi lundi Gary Cohn, le numéro 2 de Goldman Sachs et considéré comme le successeur de Lloyd Blankfein à la tête de la banque, pour devenir son premier conseiller pour les affaires économiques. Ancien trader et proche de Jared Kushner, gendre de Trump, Cohn prendra la tête du Conseil économique national. Quelques semaines plus tôt, le 30 novembre, il avait déjà choisi Steven Mnuchin, l’ex-directeur des finances de sa campagne, au poste de secrétaire au Trésor. L’homme a commencé sa carrière à Goldman Sachs, où son père, Robert, fut un trader réputé. Après dix-sept ans de service, Steven Mnuchin a travaillé pour George Soros, avant de lancer son propre fonds d’investissement puis de diriger la banque OneWest, qui a fait fortune dans les saisies immobilières après la crise des subprimes. Mnuchin, qui s’est plutôt illustré ces dernières années dans la production hollywoodienne (Batman v. Superman), n’a aucune expérience politique.

«Wall Street is back, baby !»

Lire la suite sur Libération.fr